9 astuces pour mieux écrire du contenu web

Ecrire pour le web

Vous aimeriez améliorer votre écriture ? Écrire vite et bien vous semble difficile, voire impossible ? Restez calme, chers lecteurs. Si vous avez cliqué jusqu’ici, c’est que vous savez exactement ce que vous cherchez. Vous trouverez dans cet article 9 astuces pour mieux écrire vos contenus pour vos projets.

1 . Écrire simplement

Et oui, pour mieux écrire, il vous faut écrire plus simplement. Pour y parvenir, privilégiez les phrases courtes entre 15 et 20 mots. Cela vous permettra de garder une structure simple et claire dans la construction de vos phrases.

Garder une idée par phrase. Elles seront plus structurées. Qui souhaiterez se perdre en plein milieu d’une phrase dont on ignore la fin ?

Idem pour vos paragraphes dans vos articles. L’idéal serait de développer une à deux idées par paragraphe. Il est donc important de savoir de quoi vous souhaitez parler au préalable.

Une rédac peut vous aider à améliorer le squelette de vos articles.

2 . L’importance de la hiérarchie de l’information

Priorisez les informations importantes en début de phrase. L’impact de cette dernière en sera plus fort et l’idée restera bien gravée dans l’esprit de votre lecteur.

Il faut garder en tête que vous êtes un rédacteur : vous écrivez pour faire comprendre une information. L’écrivain, lui, écrit pour vous transporter dans un autre univers à travers ses jolies tournures de rocambolesques.

3 . Simplifier votre vocabulaire

Ce point-ci fait un écho direct au précédent : vous êtes ici pour écrire du contenu vif et simple. Quoi de mieux pour rendre la chose plus accessible ? Simplifier votre vocabulaire pour aller à l’essentiel. De même, vous pouvez mettre de côté les termes techniques. Évitez le jargon compliqué, traduisez-le avec des mots simples et compréhensibles de tous !

Votre ton doit être pédagogue et proche de votre lectorat. C’est notre devoir en tant que rédacteur web de vous faire passer un message important.

4 . Rester positifs !

Absolument et à 100 % ! La négation bloque la lecture rapide, butte le regard de l’internaute et donne une image dépréciative de votre contenu. Beaucoup de formulation son orientée vers la négation :

« N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information » est la phrase type à bannir dans votre exercice. Privilégiez plutôt la formulation positive qui sera plus impactant et chaleureuse aux yeux de votre potentiel client : « Appelez-nous pour plus d’information ! »

C’est beaucoup plus agréable ? Affirmatif !

5 . L’indicatif, votre meilleur ami pour mieux écrire

C’est à cet instant précis que vous pouvez laisser de côté vos vieux cours de français datant du primaire. Ici, les rois du temps sont tous à l’indicatif. Le présent (vivez à fond !), le passé composé petite dose), l’imparfait ainsi que le futur pour inciter vos lecteurs à interagir !

Abusez de l’infinitif. Les internautes font beaucoup de recherches basées sur ces verbes pour gagner du temps. « Acheter une cafetière », « cuisiner un repas indien », « écrire de manière plus efficace ».

6 . Lancez-vous !

Vous avez la majorité des clefs en mains. Vous maitrisez votre sujet, vous savez de quoi vous allez parler. Il ne reste plus qu’à se lancer et écrire.

Faite un premier jet, même s’il vous semble mauvais. La rédactrice qui vous tape ces quelques mots pratique cet exercice quotidiennement. Un premier jet sans retour arrière, les mots défilent les uns après les autres. C’est seulement à la fin de cette première tentative que vous pourrez repasser sur vos idées. Vous pourrez les corriger, effacez ces fautes de frapper et réorganiser vos pensées.

Ce premier jet vous évite de perdre le fil conducteur de vos pensées.

7 . La relecture, comme l’écriture

Se relire est une étape par laquelle il faut passer. Relisez-vous. Faite-vous relire par un collègue, ou un proche.

Lorsque vous vous relisez, vous pouvez procéder à haute voix. C’est de cette manière que vous pourrez voir si votre texte « sonne » bien. S’il est agréable à vos oreilles, il sera davantage pour les yeux de vos lecteurs.

Vous connaissez Flaubert et son gueuloir? Reproduisez-le avec vos articles pour mesurer leur qualité et sonorité !

8 . Écrire, toujours écrire

Encore écrire pour mieux écrire. C’est un thème récurrent dans ce site dédié à la rédaction web et SEO. Écrire est un exercice quotidien. Le secret pour s’améliorer c’est d’écrire. Sur tout, sur rien. Pour se faire la main, comme on dit. « C’est en forgeant qu’on devient forgeron » et cette idée est toujours aussi vraie.

Lisez au même titre que vous écrivez. Informez-vous, inspirez-vous, apprenez davantage à maitriser notre belle langue qu’est le Français. Mais surtout, écrivez.

Ficellesdauteur.fr propose une petite liste intéressante pour se lancer dans l’écriture.

9 . Accueillir les mauvais jours

Parce que la page blanche n’est pas une fatalité si vous accueillez ces phases creuses. Votre article stagne au bout de la troisième phrase ? Changez de sujet, d’angle d’attaque. Prenez-en un autre qui vous donne la motivation de noircir votre page. Il n’était pas prévu dans votre planning ?  Rien de dramatique, tournez-le à votre avantage.

Les touches sont récalcitrantes et les mots qui découlent à flots sont bloqués ? Changez de support. Enregistrez-vous, filmez-vous ou échangez avec quelqu’un en prenant des notes. Vous pourrez toujours les retranscrire plus tard.

Faites-vous confiance !

C’est en vous faisant confiance, en vous laissant écrire que vous y parviendrez.

Vous ne pouvez que vous améliorer avec le temps !

Alors, faite vous confiance. Et à vos claviers. Écrivez-nous si ces astuces ont pu vous permettre d’avancer.

Et peut-être que, d’ici-là, le contenu d’Une Rédac se serait elle aussi amélioré.

Tags :
Conseil éditorial

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

advice

Besoin d'une rédaction ?

Nous écrivons, c’est notre métier. Pour le SEO, le web, la presse et tellement d’autres domaines.