Est-ce possible de s’alimenter uniquement de pizza ?

Exemple

Est-ce possible de manger quotidiennement de la pizza ?

On croit très souvent à tort que la pizza est une bête noire. Victime de sa mauvaise réputation de malbouffe et autre junk food, ce plat typique italien pourrait s’avérer être votre meilleur ami gastronomique. Il existe bien des recettes de la galette du bonheur gustatif. Des saines végétariennes, sans gluten ou ultra saturées de gras. Mais, dites-moi, est-il possible de s’alimenter uniquement de pizza ? Une petite réflexion sur le sujet mérite une belle mise en lumière !

Tout d’abord, petit zoom sur un témoignage d’une semaine de détox… A la pizza.

Judith Samama-Patte, rédactrice pour Gracia, nous livre son expérience d’une semaine. Son objectif : s’alimenter uniquement de pizza.

Le ton léger de l’expérience peut faire sourire, il est vrai. Mais, l’expérience est bien présente !

On peut tout de suite remarquer que toutes les pizzas ingérées durant cette semaine sont faites maison. Souvent par des restaurateurs, la pâte semble être à chaque fois faite maison selon les recettes établies par l’image du restaurant.

Les garnitures sont variées, et aucun écart de type grignotages aux plaisirs sucrés n’était toléré. Et ce challenge n’a pas été bafoué !

La pizza tous les jours, oui. Mais seulement si…

Si la pizza est équilibrée 

  • La pâte est fraîche et faite maison. C’est-à-dire ni trop sucrée, ni trop salée. L’idéal est de bannir les pizzas surgelées issues de grandes chaînes ou de grandes surfaces. Imaginez tous les additifs et conservateurs dans votre délicieuse pizza à la pâte beaucoup trop épaisse. Personne ne veut de ça, vraiment.

  • S’alimenter de pizza de manière modérée et raisonnée. Il ne s’agit pas de se restreindre ou de refuser de manger à sa faim, mais de manger raisonnablement. En quantité raisonnable. Il y a bien une différence entre une portion de « pizza » et une portion de « P I Z Z A ». Vous voyez la différence ? Elle est là !

  • Les garnitures sont légères et saines. Eh oui, c’est sûr que si vous consommez quotidiennement une pizza pepperoni supplément parmesan et charcuterie italienne et que vous badigeonnez le tout d’huile pimentée pour hydrater sa croûte trop sèche, vous allez développer des brûlures d’estomac monstres avec une prise de poids considérable. Choisissez plutôt les garnitures végétales. Osez une palette large de légumes et de protéines plus saines comme le poulet, le poisson ou même des crudités ! En plus d’être bon, vous pouvez varier les plaisirs.

  • Une alimentation variée et accompagnée de collations saines et équilibrées. Oui, vous avez le droit de compenser la pizza à pâte fine, base tomate-mozza, avec des produits laitiers comme le dessert, des fruits frais ou secs pour une collation ! Le tout est de manger sainement et c’est encore mieux quand c’est de saison. Et local. Surtout local ! Bien évidemment, cela est possible seulement si vos portions de pizza ne sont pas gargantuesques. La pizza équilibrée, comme dirait l’autre.

La pizza tous les jours, c’est NON si…

La pizza n’est pas équilibrée

  • La pâte est industrielle et ultra épaisse. Si vous ne savez pas ce qu’il y a là-dedans, fuyez cette pizza de toute urgence. Il fort à parier qu’elle soit pleine de conservateurs, d’additifs et d’autres cochonneries comme des glucides raffinés, du sucre et du sel inutile pour exciter vos papilles. Alors, oui, elle va satisfaire votre fringale, mais vous subirez dans l’après-midi un petit creux monumental qu’il faudra palier avec plus de sucre. Ce n’est pas le but, n’est-ce pas ?

  • Les boissons sucrées et alcoolisées rythment votre prise de repas. C’est niet direct. Alors, oui, ça va être dur si vous avez l’habitude des pizza-bières avec vos amis en fin de semaine, cela va vous faire un drôle d’effet. Pareil pour les petits repas cools entre copines du type pizza vin blanc. Je sais, c’est dur dit de cette manière. Mais vous ne pouvez pas consommer quotidiennement (et uniquement) la pizza de cette manière.

  • Les quantités sont trop grosses comparées à vos besoins énergétiques et caloriques. De temps en temps, vous pouvez vous le permettre, comme un « cheat meal », mais uniquement si vous avez une alimentation saine et variée. Autrement que la pizza quotidienne. Et là, vous pouvez la coupler avec une boisson alcoolisée (avec notre ami modération bien sûr) et une poignée d’amis.

  • Les garnitures grasses couronnent la roue italienne. La charcuterie, l’huile pimentée, le fromage coulant bien gras et toutes autres joyeusetés. Quotidiennement, c’est à bannir, vous l’aurez compris.

Alors la pizza, quotidiennement, ou pas ?

Plusieurs études italiennes et européennes démontrent les bienfaits de la pizza. Que cela soit dans un régime alimentaire, dans l’optique d’une prise de poids, ou juste par plaisir.

Certes, mais dans l’idéal, il faudrait consommer la pizza sainement avec des aliments qui feront du bien votre corps et à votre faim. La pizza équilibrée est indispensable dans une alimentation gourmande. Le tout sans excès.

En toute logique, s’alimenter quotidiennement de pizza pourrait mettre en danger votre santé et favoriser l’apparition de problèmes de santé. Cependant si vous variez suffisamment les recettes de votre pâte de base (pain à pita, base au maïs, tortillas etc.) sans que cela soit trop riche en matière grasse ou en glucides raffinés, il serait possible de manger presque quotidiennement de la pizza.

La pizza équilibrée, quant à elle, n’est pas à éliminer !

La pizza et la perte de poids ? 

Une étude revue par Man’s Health démontre qu’il valait mieux consommer de la pizza de temps en temps pour perdre plus efficacement du poids.

A ne pas manquer ! Lisez notre dernière recette de pizza sans gluten et vegetarian-safe.

Tags :
Nutrition,pizza,santé

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Besoin d'une rédaction ?

Nous écrivons, c’est notre métier. Pour le SEO, le web, la presse et tellement d’autres domaines.